pluie, grisaille et périostite ou comment courir un 10km en enfer !!! ok j’exagère…

Ce week-end le pavé parisien attendait avec impatience plus de 21 000 runners pour la 6ème édition des 10km l’équipe !
J’avais participé à l’édition de l’année passée et c’est sur ce parcours que j’avais accroché mon RP sur 10km : 40 min et 40 secondes !
Mon objectif pour cette nouvelle édition était donc d’enfin réussir à passer sous la barre des mythiques 40 minutes ( enfin mythiques pour moi hein !! ) !!

Tout commence donc au village du 10km. Passage obligé pour tous runners (enfin si on veut au moins récupérer son dossard !!!) …
Je valide mon certificat médical (note pour plus tard : penser à faire des photocopies car c’était mon original lààààààà ), je récupère mon sésame … et je prends un cocktail ! L’équipe à mis à disposition un bar où on peut se rafraîchir le gosier, jouer au babyfoot, se poser et prendre une photo souvenir !!! Idée sympa et je comprends mieux d’où vient le verre souvenir que mon père avait eu l’année dernière en récupérant mon dossier haha !!
J’avoue par contre être déçu par le reste du village. Peu d’exposants, mais je suis peut-être trop exigeant je m’attends à chaque fois à me retrouver au salon du running du marathon de Paris ! hihihi

Maintenant il s’agit de « peaufiner sa tenue »… oui peaufiner car ma tenue de départ était déjà validée depuis mon inscription 2 mois avant !! ( oui bon ok j’ai un souci de ce côté-là j’aime avoir des tenues assorties et sympa !! mais bon j’ai le droit non ?? )

  • débardeur de compression Under armour noir/rouge
  • short Under armour noir/rouge
  • chaussettes Under armour rouge
  • running shoes Brooks pure connect 4 = parfaites pour atteindre un nouveau RP !
  • montre Garmin Fenix 3 et écouteurs beats Wireless

Oui mais voilà ça c’était avant … avant que la météo s’en mêle et que la pluie arrive !! car oui la pluie a décidé de s’incruster…
Les prévisions n’étant pas aussi précise que dans « retour vers le futur 2;  je prévois aussi un tee shirt Nike Pro combat rouge et ma veste running Compressport (ultra légère)… et on croise les doigts… allez au lit !!

Dimanche 29/05… 6h45… bip bip bip on se lève et on voit … qu’il pleut encore et encore !!!!!! On opte donc pour le tee shirt et la veste. La pluie s’arrêtera avant mon départ mais on ne change pas d’avis… prudence…

Voilà le SAS 43 minutes ! Même si j’ai une tête de fatigué je me sens en forme ! on retrouve les amis, un à la bonne idée d’avoir pris un sac et hop je lui refile ma veste !!!  On y est… on s’échauffe… 9h05 bimmm c’est parti !!!

Oulala je me sens bien !!! je me sens très biennnn ! je double le maximum de coureur afin de ne pas être pris dans la foule et avoir de l’espace afin de gérer ma course. Et là… et là… et là arrive le 1.5km… et je sens cette douleur au tibia gauche qui revient (périoste sûrement). C’est de ma faute je l’ai depuis des années et des années et je ne m’en suis jamais occupée) … elle devient de plus en plus forte. Je n’arrive plus à accélérer et j’ai vraiment du mal à garder l’allure. Le souffle est là, l’envie est là mais cette douleur gâche tout…
A partir de ce moment-là je sais d’avance que je n’attendrai pas mon but et il me tarde juste d’en finir tellement chaque pas est douloureux. J’essaie tout de même de maintenir l’allure mais je sens que je ralenti petit à petit… dans ma tête ça se bouscule, on est plusieurs à ce moment-là : « ralenti encore t’as trop mal » « aller tiens bon ! si tu maintiens au moins ce rythme ton temps ne sera pas si mauvais » « aie trop dur arrête toi souffle » !!!
On profite du paysage pour essayer de penser à autre chose… après tout c’est pas tous les jours que l’on peut s’approprier les rues de la capitale !!!! le parcours reste malgré tout magnifique (passage devant l’hôtel de ville, Bastille, Nation, père Lachaise… )

Finalement quand le meneur d’allure 43 min me dépasse et prend ses distances avec moi je trouve la force d’accélérer et de le redépasser dans le dernier kilomètre ! cela tombe bien celui-ci se trouve dans une super descente vers la place de la République (avenue de la République ) !! On peut enlever les freins et se laisser porter par l’envie et les encouragements des spectateurs !!! (dernier km en 3.58mn )

Ca y est !!! finiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!! j’y suis arrivé. Je pensais pas souffrir autant sur un 10km. Déçu d’avoir eu ma course gâchée mais fier d’avoir tenu le coup. Chrono officiel : 42 min 12 sec. Vu les conditions c’est un miracle !!

Cela reste une superbe course dans un cadre magnifique !! un super moment avec les amis et toujours une super ambiance.
Je reviens l’année prochaine ( avec le soleil svp et sans bobo ) !!!!!

Plus d’info : 10km.lequipe.fr