IMG_7280

Sa recette est depuis toujours un secret bien gardé et reste inchangée depuis 1955… C’est un de mes desserts favoris … Je ne peux résister à la douceur moelleuse de la crème dans ma bouche ! Ah la TARTE TROPÉZIENNE et moi-même c’est une grande histoire d’amour … Et pour mon plus grand plaisir, une boutique a ouvert ses portes il y a quelques mois déjà au coeur de Paris ! Je ne suis pas en retard dans la news.. juste trop souvent prise sur le fait d’y dévorer ma Baby Trop’ ! Comme on dit on ne parle pas la bouche pleine ! La boutique est très agréable, ouverte et lumineuse.. Les tartes vous donnent envies dès le premier regard … Un espace Salon de thé a été installé pour les pauses gourmandes …

IMG_7277

Son histoire commence en 1955 lorsque Alexandre Micka ouvre une pâtisserie place de la Mairie à Saint-Tropez. En même temps le petit village tropézien connait la gloire avec le tournage du film «Et Dieu créa la femme» en 1955. Brigitte Bardot devient la fan #1 de ce dessert et souffle au pâtissier de baptiser son gâteau : « La Tarte de Saint-Tropez ». C’est le début du succès.  Une brioche gourmande saupoudrée de généreux grains de sucre, et au coeur un délicat mélange de deux crèmes onctueuses et savoureuses.. La Tarte Tropézienne existe avec une crème délicatement parfumée, ou aux fruits, fraises ou framboises.  La Baby Trop’ ? c’est la petite dernière … une miniature irrésistible qui se croque d’une seule bouchée.. 1,70 euros cette bulle crémeuse !

La boutique au 3 rue de Montfaucon à Saint-Germain des Prés, Paris 6 est ouverte tous les jours !!!

Typic